Foncier

Le foncier en tant que rapport social déterminé par l’appropriation de l’espace est une thématique fondamentale dans notre dynamique de recherche.

Dans un contexte des mutations rurales continues, la terre est un facteur important d’analyse pour appréhender les enjeux, les défis, les opportunités et les menaces de développement rural qui guettent les nombreux terroirs d’Afrique centrale et orientale en général.

Outre les formes d’adaptation et de résistance paysannes aux politiques généralement néolibérales dans la gouvernance foncière; notre équipe de recherche se focalise sur les points particuliers ci-après:

  • Sécurité foncière, statut de la terre et tension entre légalité et légitimité;
  • Impact des conflits liés à l’affectation de la terre (mines, agriculture, hydrocarbures, aires protégées, etc.) sur les droits fonciers locaux et l’accès à la terre des populations locales;
  • Foncier, mobilisation communautaire et violence;
  • Mouvements de population et conflits fonciers émergents
  • Exclusion dans l’accès à la terre (genre, jeunesse et peuples autochtones) et les conflits;
  • etc.

Notre groupe de recherche a produit un nombre important des publications dans diverses revues scientifiques en rapport avec le foncier rural en Afrique des Grands Lacs et tend à se constituer en un important think-tank de référence sur la question dans la région.